Les injections de comblements

Les injections de comblements

Médecine Esthétique

tout sur les injections

Les injections en médecine esthétique, sont devenues en peu d’années une grande variante de la chirurgie esthétique en termes de rajeunissement du visage. De plus en plus demandées par une patientèle aussi bien féminine que masculine mais également de plus en plus jeune, elles ont pour fonction d’atténuer les sillons, les rides et les ridules, de redessiner ou épaissir les lèvres ou de corriger les dépressions ou les irrégularités de la face.

QUELS PRODUITS UTILISE-T-ON?

Il s’agit ici de vous éclairer sur les produits pouvant être injectés et leur rôle dans le cadre de la Médecine Esthétique. Un amalgame est souvent fait entre les différents injectables. Nous utilisons essentiellement l’acide hyaluronique et la toxine botulique. L’acide hyaluronique est un constituant naturel du derme qui contribue à son hydratation. C’est un produit de comblement résorbable et biocompatible. La toxine botulique de type A a pour effet de réduire la contraction du muscle. Certains produits sont désormais interdits en médecine esthétique, tel que le silicone par exemple, à cause de ses mauvais effets secondaires. Le collagène est toujours sur le marché mais n’est presque plus utilisés par les médecins sous forme d’injections. L’acide hyaluronique et la toxine botulique peuvent provenir de différents laboratoires, il est important de se renseigner sur la qualité du produit qui vous sera injecté, cela évitera par exemple de se retrouver avec des amas d’acide hyaluronique qui formeront des boules disgracieuses dans vos lèvres ou d’avoir un résultat qui ne durera que 2 à 3 mois au lieu de 8 à 12 mois.

ACIDE HYALURONIQUE ET TOXINE BOTULIQUE : POUR QUELLES ZONES?

L’acide hyaluronique et la toxine botulique sont des produits aux actions très différentes bien qu’ils visent
tous deux à réduire tous deux les rides. L’acide hyaluronique a pour fonction de combler les rides ou creux
ou donner du volume, tandis que la toxine botulique figera les muscles pour empêcher les plis. Le choix du produit se fera en rapport avec la zone à traiter. Pour les rides du front, les pattes d’oie et le menton on utilisera de la toxine botulique. Quand au reste du visage il sera traité à l’acide hyaluronique.

À SAVOIR:

Les injections doivent être renouvelées tous les 8 à 12 mois pour pérenniser le résultat, les produits utilisés sont totalement résorbables, si le patient préfère ne pas continuer les injections, il n’y aura aucune incidence autant au niveau esthétique que médical. Aucune anesthésie n’est nécessaire et le patient peut vaquer à ses occupations normalement juste après les injections. Cela permet une certaine discrétion, le patient n’est pas obligé d’avertir ses proches s’il le souhaite. Quelques oedèmes ou rougeurs peuvent apparaître mais ceux-ci seront de courte durée. L’acide hyaluronique et la toxine botulique sont tout à fait combinables avec d’autres gestes de médecine ou chirurgie esthétique, tels que le peeling, le lifting, la mésothérapie, la blépharoplastie… La consultation avec le médecin lui permettra d’évaluer vos attentes, vos besoins et la solution la plus adaptée a votre cas. Cet entretien servira également à détecter les risques ou contre indications.

1320007

Google+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.

Demandez votre consultation

×

Poser une question

[contact-form-7 404 "Not Found"]

×