Otoplastie à Paris

Chirurgie des oreilles décollées : l’otoplastie 

Ce document professionnel rédigé par un chirurgien esthétique à Paris a pour objectif de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser si vous envisagez d’avoir recours à une otoplastie (correction des oreilles décollées).

Cette chirurgie esthétique vise à corriger les oreilles décollées et trop visibles de face. L’otoplastie peut être pratiquée selon le cas sur une ou deux oreilles.

L’opération des oreilles décollées peut corriger 3 types de malformations

schéma otoplastie

  • Angulation trop importante entre le pavillon de l’oreille et le crâne  (Hélix Valgus)
  • Taille excessive du cartilage de la conque projetant l’oreille vers l’avant, ce qui accentue l’aspect décollé
  • Un défaut de plicature des reliefs habituels du cartilage qui fait que le pavillon de l’oreille a un aspect trop lisse, (défaut de plicature de l’anthélix).

Les patients intéressés par cette chirurgie esthétique sont essentiellement des enfants ou des jeunes adultes.

Note : cette chirurgie peut-être pratiqué à partir de l’âge de 7 ans.

C’est lors de la consultation pré-opératoire que le chirurgien définira la technique la mieux appropriée. Un bilan pré-opératoire est nécessaire avant l’intervention si une anesthésie générale est envisagée mais une anesthésie locale est le plus souvent pratiquée.

A savoir : une anesthésie locale approfondie ou générale peut être proposée si le patient le désir. Dans ce cas, il faut voir le médecin anesthésiste au plus tard 48 heures avant l’intervention. Une journée d’hospitalisation est généralement suffisante. Cet acte chirurgical se pratique en “ ambulatoire “ (sortie le jour même).

Opération de l’otoplastie : intervention et déroulement

L’intervention de chirurgie esthétique varie de une demi-heure à 1 heure. En règle générale, les incisions sont situées à l’arrière de l’oreille au niveau du pli naturel mais il arrive que des incisions complémentaires soient nécessaires.
incision otoplastie

  • La peau est ensuite décollée afin d’intervenir sur le cartilage.
  • Les corrections sur les reliefs et les plicatures aboutiront au remaniement nécessaire à une bonne position et une symétrie.
  • Dans certains cas, de petites incisions complémentaires seront pratiquées à la face antérieure du pavillon, mais elles seront alors dissimulées dans des replis naturels.

Note : il est important de noter qu’à aucun moment les cheveux ne sont coupés.

Les suites opératoires et période de convalescence

L’otoplastie est généralement peu voir pas douloureuse. Après 24 à 48 heures, le premier pansement est retiré puis, un bandeau (type bandeau de tennis) sera porté jour et nuit pendant 15 jours à 1 mois. Les oreilles restent sensibles au toucher pendant 1 à 2 semaines.

Elles pourront apparaître gonflées et tuméfiées pendant une dizaine de jours. Les ecchymoses s’estomperont dans un délai de 1 à 2 semaines. Des fils résorbables sont généralement utilisés pour les sutures.

Dans le cas de fils non résorbables, leur ablation sera faite au bout de 8 à 10 jours. Il convient d’envisager une convalescence de 4 à 5 jours (avec arrêt de travail ou de scolarité dans le cas d’une prise en charge par la sécurité sociale et il est déconseillé de pratiquer des activités sportives avant la cicatrisation totale, soit environ 1 mois après l’intervention de chirurgie esthétique.

Le résultat commence à être apprécié après un délai d’1 à 2 mois.
Ce temps est nécessaire pour la résorption totale de l’œdème. Les cicatrices s’estomperont progressivement mais pourront encore être un peu rosées et indurées.

A la suite de toute chirurgie esthétique, quelle qu’elle soit, il peut survenir certaines complications, les unes inhérentes à l’acte médical et/ou anesthésique, les autres spécifiques à l’otoplastie.

Risques et complications envisageables d’une opération des oreilles décollées

Une otoplastie (correction des oreilles décollées), bien que réalisée pour des motivations essentiellement esthétiques, n’en reste pas moins une véritable intervention chirurgicale, ce qui implique les risques liés à tout acte médical, si minime soit-il.

Les bonnes pratiques de sécurité limitent les risques graves mais ne les suppriment pas. L’anesthésie comporte ses propres complications qui vous seront expliquées lors de l’entretien avec le médecin anesthésiste.

Même si les suites opératoires sont le plus souvent simples, les complications éventuelles liées à l’otoplastie sont à connaître.

– Évolution défavorable des cicatrices : il est normal que la cicatrice s’épaississe et rougisse les premiers mois. Cet aspect lié à la réaction inflammatoire de toute cicatrisation met 12 à 18 mois pour s’améliorer et se stabiliser. Il arrive que la cicatrice ait une évolution anormale, épaississement ou boursouflure persistant au-delà d’un an. On parle de cicatrices hypertrophiques voire chéloïdes (plus fréquentes sur les peaux noires). Bien que très rare, cette évolution est parfois constatée chez les garçons lors d’une poussée pubertaire. Celles-ci peuvent survenir de façon imprévisible et peuvent nécessiter un traitement particulier. Il est important de savoir en ce qui concerne les cicatrices en général, qu’elles s’estompent et seront peu visibles, mais ne disparaîtront pas totalement.

– Infection : La contamination d’une plaie, d’une cicatrice ou d’un orifice de drainage est le plus souvent sans gravité. Elle nécessite rarement un traitement antibiotique mais plutôt des pansements qui seront effectués avec une plus grande fréquence.

– Hématome : Le saignement post opératoire est quasi systématique et entraîne des ecchymoses (bleus) sur la peau pendant 1 à 2 semaines. L’otoplastie peut provoquer un hématome qui se traduit par un gonflement et une tension douloureuse. Il est parfois nécessaire de ré-intervenir pour évacuer l’hématome et contrôler la cause de celui-ci.

– Altération de la sensibilité : Au bout de 2 à 3 semaines, en général, la sensibilité réapparaît.

– La nécrose : C’est la perte d’une zone cutanée plus ou moins étendue qui peut altérer le résultat esthétique. Elle est favorisée par la prise de tabac. C’est pourquoi l’arrêt du tabac est vivement conseillé au moins 3 semaines avant et après l’intervention. En cas de nécrose, un geste complémentaire à distance (1 an) peut s’avérer nécessaire.

– Lâchage partiel d’un fil : impliquant un léger re-décollement du pavillon auriculaire. Une reprise chirurgicale pourra être envisagée au bout de 6 mois post-opératoires.

– Imperfections : elles sont en général très discrètes mais, si le patient en ressent le besoin, peuvent être corrigées sous anesthésie locale après 6 mois.

Prix et prise en charge de l’otoplastie à Paris 16

Lors d’une demande d’otoplastie, la première consultation avec le chirurgien Dr Franck Benhamou à Paris 16 sert notamment à définir le tarif de la correction des oreilles décollées en tenant compte de la nature de l’acte et sa durée de réalisation, du type de malformation, du type d’anesthésie et dans certains cas des coûts d’hospitalisation.

L’otoplastie, chirurgie réparatrice des oreilles, le prix  oscille entre 1 500 et 2 000 €.

Dans la très grande majorité des cas, la Sécurité Sociale prend en charge l’intervention.

Résultats avant / après en photos

otoplastie hommeotoplastie femme

otoplastie paris

Le résultat d’une opération d’otoplastie en photo vous est illustré via notre galerie, vous y trouverez des  photos de patientes avant et après une intervention visant à corriger une malformation des oreilles.

Cela peut vous aidez à visualiser le résultat de votre opération des oreilles décollées.

Un avis, une question, CONTACTEZ LE DR FRANCK BENHAMOU 01 58 05 11 26

Votre nom *

Votre email *

Poser votre question au Dr Franck Benhamou

Télécharger une photo (option)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.

Demandez votre consultation

×

Poser une question

[contact-form-7 404 "Not Found"]

×