Reconstruction Mammaire

La reconstruction mammaire est un acte chirurgical qui permet de refaire un sein endommagé par une ablation partielle ou totale à la suite d’un cancer.

La reconstruction mammaire peut se pratiquer soit dans le même temps opératoire que la mammectomie (reconstruction mammaire immédiate), soit une année plus tard, dans le cas où des traitements complémentaires s’avèrent nécessaires (reconstruction mammaire secondaire) et selon les besoins de la patiente.

procédure reconstruction mammaire étapes

La reconstruction mammaire a pour objectif de reconstituer le volume et le galbe du sein manquant , de symétriser le sein opposé et de reconstruire l’aréole.

De nos jours, il est possible de retrouver un nouveau sein, quasiment identique à l’autre grâce aux différentes techniques de reconstruction mammaire après cancer :

Reconstruction mammaire immédiate ou différée ?

Immédiate ( durant l’opération de mastectomie) :

L’intervention peut être réalisée immédiatement après l’ablation mais uniquement si aucune radiothérapie n’est prévue avant l’opération car le traitement augmente les risques de complication et peut altérer le résultat final de reconstruction.

Seul le chirurgien est à même de décider si une opération immédiate est envisageable, ci-dessous quelques critères de décision :

  • lorsque l’ablation du sein est réalisée à titre préventif
  • en cas de cancer non infiltrant
  • en cas de récidive locale de cancer du sein après un traitement conservateur

Différée (après mastectomie) :

Après un cancer du sein, la majorité des femmes ont recours à la reconstruction mammaire. Celle-ci peut se faire dans certains cas lors de l’ablation du sein (comme nous l’avons évoqué) mais également des années après la mastectomie.

En l’absence de radiothérapie, la reconstruction mammaire peut avoir lieu 6 mois après l’ablation. Ce délai est indispensable et est fonction de la bonne cicatrisation des tissus.

En cas de radiothérapie, il est souhaitable d’attendre environ un an. Durant cette année d’intervalle, il est fortement recommandé de masser la zone thoracique du sein afin d’assouplir les tissus.

Les différentes techniques de reconstruction mammaire

La majorité des reconstructions sont effectuées par prothèse. Mais d’autres alternatives sont envisageables : techniques de lambeaux dorsal ou de l’abdomen.

Reconstruction par prothèse (implant)

La reconstruction mammaire par prothèse est le plus simple et le plus fréquent, à condition que la peau et le muscle pectoral soient de qualité.

forme des implants mammaires pour une augmentation
Reconstituer ou rebâtir le sein manquant à l’aide d’implant nécessite plusieurs étapes :

Pour en savoir plus sur les prothèses utilisés, veuillez consulter cette page.

En savoir plus sur la reconstruction par prothèse

Reconstruction par lambeau du grand dorsal

reconstruction mammaire grand dorsal
La reconstruction par lambeau de grand dorsal utilise la peau prélevée au niveau du dos (le muscle grand dorsal) et permet d’apporter suffisamment de tissus pour assurer un galbe naturel à la reconstruction. Souvent, il est nécessaire d’ajouter une prothèse afin de recréer le volume mammaire.

Les modalités, l’opération et la période de convalescence :

  • L’opération sous anesthésie générale dure de 2 à 3 heures
  • L’hospitalisation dure de 2 à 5 jours
  • Les suites opératoires sont peu douloureuses
  • Les pansements, renouvelés régulièrement, sont conservés environ 15 jours
  • La période de convalescence est de 2 semaines à 1 mois selon les cas.

En savoir plus sur la reconstruction par lambeau du grand dorsal

Reconstruction par lambeau de grand droit de l’abdomen (sans prothèse)

reconstruction mammaire abdomen
La technique de reconstruction mammaire par lambeau de grand droit de l’abdomen est proposée pour les femmes corpulentes. L’excès de peau et de graisse est mobilisé au niveau du thorax afin de reconstruire le sein sans se servir de prothèse.

  • L’opération sous anesthésie générale dure entre 3 et 4 heures
  • Une hospitalisation de 10 jours est habituellement nécessaire. La sortie sera conditionnée par le succès de l’intervention (absence de nécrose secondaire) et l’ablation du drainage.
  • En fin d’intervention, un pansement modelant du ventre est confectionné.

En savoir plus sur la reconstruction par lambeau de l’abdomen

Reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire

Reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire
Après avoir reconstruit le volume et la forme du sein selon les techniques évoquées précédemment, il est souhaitable de proposer une reconstruction de l’aréole et du mamelon (plaque aréolo-mamelonnaire) afin de rétablir complètement ce symbole de féminité qu’est le sein.

Les  techniques de reconstruction de l’aréole:

  • la greffe de peau totale : insuffisant pour reproduire la couleur de l’aréole mais le résultat est durable et souvent naturel. Elle peut être également tatouée si nécessaire..
  • le tatouage : technique simple qui consiste à introduire dans le derme, un pigment stérile. Ces tatouages ont souvent tendance à s’atténuer avec le temps.

Les modalités pratiques :

  • l’opération sous anesthésie locale dure environ 30 minutes. (une sédation peut être proposée aux patientes les plus inquiètes)
  • ce geste est réalisé le plus souvent en ambulatoire
  • en fin d’intervention, un pansement léger est confectionné.

Pour en savoir plus sur la reconstruction de la plaque aréolo-mammelonnaire

Pour résumer :

Pour reconstruire le sein, le volume, le galbe, l’aréole et le mamelon et ainsi obtenir une poitrine symétrique et naturelle, le chirurgien procède à plusieurs choix et étapes :

  • examens pré opératoires rigoureux
  • choix de la technique d’opération : mettre en place une prothèse simple; utiliser le muscle grand dorsal (la patiente choisira ou non d’insérer par la suite une prothèse); ou encore par lambeau de grand droit de l’abdomen (sans prothèse)
  • mettre en place une prothèse d’expansion temporaire à remplir de sérum physiologique pour créer une loge ou sera ensuite placé l’implant définitif
  • reconstruire l’aréole et le mamelon un an après cicatrisation du sein reconstruit
  • Suivi post-opératoire

Prix et prise en charge

Un devis et un consentement éclairé sera remis avant chaque opération, le prix de la reconstruction mammaire à Paris dépendra des honoraires du chirurgien esthétique. Les tarifs de la reconstruction mammaire sont fixés par le spécialiste. Selon les étapes à subir, la reconstruction mammaire peut être remboursée.

Note : une reconstruction mammaire par muscle de grand droit de l’abdomen est automatiquement prise en charge par la Sécurité Sociale.

Un avis, une question, CONTACTEZ LE DR FRANCK BENHAMOU 01 58 05 11 26

Votre nom *

Votre email *

Poser votre question au Dr Franck Benhamou

Télécharger une photo (option)

Les autres interventions esthétiques mammaires à Paris :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.

Demandez votre consultation

×

Poser une question

[contact-form-7 404 "Not Found"]

×